Les niveaux d'eau et la pratique des activités de pleine nature

Consultez les niveaux d'eau en direct des rivières locales depuis notre blog afin d'organiser vos sorties en tant que moniteur ou pratiquant autonome.

Les niveaux d'eau, un paramètre aussi important que la météo pour le rafting, le canyoning et la spéléologie


Connaitre l'évolution d'un débit avant de pratiquer les activités d'eau vive, le canyoning ou la spéléologie est essentiel pour pratiquer en toute sécurité. Pour cela, plusieurs paramètres sont à prendre en compte, les précipitations passées, à venir, la température et l'épaisseur du manteau neigeux et pour finir, la production électrique faite avec l'eau (hydroélectricité). L'hydro-quoi ? De nombreux barrages et retenues d'eau ont été crée sur les cours d'eau en France afin de profiter de l'eau pour produire de l’électricité. L'eau est stockées dans ces retenues puis lâchée lorsque la demande en électricité est importante. Cette eau passe dans de grosses usines contenant des turbines et ressort en dessous dans le cours d'eau. Dans certains cas de figure, l'eau arrive par conduite forcée et est détournée de son passage naturel pendant plusieurs km.

Les précipitations

Il faut bien prendre plusieurs informations météo afin de s'assurer que la pluie ne va pas venir gonfler les rivières et cours d'eau entre temps. Vous pouvez par exemple regarder les sites de Météo France, Météoblue et Météociel et croiser les informations. Si la pluie tombe depuis plusieurs jours et que les sols sont déjà gorgés d'eau, une pluie supplémentaire aura beaucoup plus d'impact que durant l'été. Si la pluie tombe depuis plusieurs heure, il est possible que le cours d'eau ai déjà augmenté de débit. IL faut alors regarder les différentes outils de mesures mis en place par l’État (voire en bas d'article).

les gorges de Galamus en crue en 2013

La fonte des neiges

Un autre facteur de variation de débit important est le redoux. Celui-ci peux faire fondre une grosse partie de la neige présente sur les massifs autour et ainsi alimenter les rivières et ruisseaux.
En effet, nombreuses de nos rivières de montagne sont impactées directement par la fonte des neiges, c'est le cas du Vicdessos par exemple. Lorsque les températures sont douces durant la journée, la neige fond durant celle-ci et on se retrouve souvent avec un débit qui monte en fin de journée et redescend durant la nuit lorsque les températures sont plus fraiches.

L’hydroélectricité

Le dernier paramètre à prendre en compte et de se renseigner si sur le cours d'eau où l'on va pratiquer il y a des variations dues à la production hydro-électricité. C'est le cas de l'Aude, de l'Ariège ou du Vicdessos.
Les lâchers d'eau sont fait régulièrement sur ces rivières, parfois de manière récurrentes, parfois sans aucune continuité. Il est important de savoir de combien peuvent être ces éclusés et de savoir si cela peut poser problème dans sa pratique sportive.
En effet, un lâcher d'eau durant une descente de rafting n'aura pas le même impact qu'un lâcher d'eau durant une sortie canyoning.

Consultez les débits en temps réel des cours d'eau :
- Débit de l'Aude à Belvianes et Cavirac
- Débit de l'Agly à Saint Paul de Fenouillet
- Débit du Vicdessos à Vicdessos
- Débit de l'Ariège à Foix

Commentaires

Articles les plus consultés

Suivez toute l'actualité